de Notre Dame de Toutes Joies

Présentation de l’instrument

Premier orgue de Louis DEBIERRE, cet orgue de transition est unique dans la région, il fait le lien entre BACH et César FRANCK et sa traction mécanique lui confère ce redoutable pouvoir de lier au plus près la tension mentale de l’organiste et la soupape, l’esprit et le souffle, l’art de l’interprétation et l’interprétation d’un art.

Le buffet de l’instrument traduit le style néo-gothique que le second empire va exploiter sans limite.

Son architecture de château-fort relève du genre médiéval redécouvert à cette époque. C’est aussi le symbole de la forteresse de Sion du Roi David et un hommage au château des Ducs de Bretagne (nombreuses hermines peintes le long des créneaux).

Reprenant les théories de facture instrumentale de l’architecte romain VITRUVE, Louis DEBIERRE érige un orgue d’un équilibre racé qui tend aussi vers la beauté en réunissant les muses de la peinture, de l’architecture, de la sculpture et de la musique.

Le buffet, de plain-pied, s’intègre avec élégance entre les deux piliers et concentre toute la subtilité et la puissance des jeux vers la voûte dont la résonnance, tempérée et affinée par les abat-sons des toits du buffet, déploie à merveille le chromatisme rutilant issu de la palette entière du spectre sonore. La réverbération accompagne le son dans l’édifice en le portant comme une main invisible mais toujours inspirée.

La conception aristotélicienne d’un tout parfait qui revêt l’apparence d’un temple voué à l’esprit et à la sensibilité est ici admirablement accompli par le jeune facteur qui dote la chapelle de Toutes-Joies d’un orgue monumental. En effet, ce n’est qu’en 1959 que la capacité sonore des lieux sera multipliée par quatre avec la construction de la grande nef. A l’époque, ce grand huit pieds en montre devait sonner avec véhémence et particulièrement sous les doigts du chanoine Marcel COURTONNE (élève de Louis VIERNE et titulaire de la cathédrale de Nantes) qui venait improviser ici régulièrement.

Les peintures sur bois qui ornent les plates-faces annoncent en germe les visages pré-raphaélites. Les anges songeurs où trop absorbés dans leur inspiration céleste pour dévisager les visiteurs, sont attribués au peintre Antoine MEURET dont plusieurs tableaux sont classés sur le département (l’église de Rougé en Loire-Atlantique recèle un Saint-Isidore entouré de ces mêmes anges).

Cet orgue, légèrement altéré lors du relevage de 1937, sort indemne de l’écoulement du temps et nous apparaît comme un miraculé au plus proche de son origine. C’est l’un des trois orgues de Nantes édifiés par Louis DEBIERRE classés Monuments Historiques (par arrêté ministériel du 23 décembre 1987).

Lorsque la lumière des fins de journées se prend dans la rose enflammée du vitrail située au-dessus des fines tours du buffet, on peut alors déchiffrer dans la fusion vivante des couleurs la signature du silence par où commence et se perd toute musique…

 

 

Retour page principale

Documents joints
Dépliant de présentation de l’orgue
PDF – 1.9 Mo

 

 

Conférence-récital sur Louis DEBIERRE

Pierre LEGAL, Maître de conférences à l’université de Nantes, et Michel BOURCIER, titulaire des Grandes Orgues de la cathédrale de Nantes, donneront une conférence-récital le 22 mai 2011 à 16h.

Face au premier orgue de Louis DEBIERRE, Pierre LEGAL, notamment auteur de l’ouvrage « L’orgue à l’épreuve de l’industrie, la manufacture Debierre », évoquera le parcours de Louis DEBIERRE. Son intervention sera entrecoupée de pièces d’orgue mettant en valeur le génie de ce facteur d’orgue nantais.

Programme

  • Johann Sebastian Bach (1685-1750)
  • Prélude et fugue en sol majeur BWV 541
  • Louis-Nicolas Clérambault (1676-1749)
    Extraits de la Suite du Deuxième ton :
  • Plein Jeu
  • Duo
  • Récit de Nazard
  • Caprice sur les Grands Jeux
  • Louis-Vierne (1870-1937)
    Quatre pièces extraites des Vingt-quatre pièces en style libre op. 31 :
  • Rêverie
  • Divertissement
  • Berceuse
  • Carillon
  • Eugène Gigout (1844-1925)
  • Um photosToccata

7.5.1.2 –  album photos

Album photos

travaux5

travaux4

travaux2

travaux3

travaux1

travaux6

travaux7

travaux8b

travaux9

Retour page principale

 

7.5.1.3 – Travaux de restauration 2007-2008

Travaux de restauration en 2007-2008

Les travaux, d’une durée de 9 mois, ont débuté en octobre 2007 avec le concours de la Ville de Nantes, Synergie SA (mécène), Société Générale (Mécène), la DRAC et la Commission supérieure des Monuments Historiques (5e section).

 

Un affichage extérieur installé par la ville de Nantes côté ancienne chapelle marque le début des travaux en cours.

C’est Nicolas TOUSSAINT qui a été retenu pour l’opération. L’ensemble des tuyaux a été démonté, nettoyé en atelier ou sur place.
Les sommiers ont été démontés remis en état ainsi que la console avec tout le système de traction mécanique.

Divers éléments visibles se devaient d’être réparés.

Les tuyaux ont été ôtés, d’abord ceux du Grand Orgue puis ceux du Récit. Les sommiers se sont retrouvés à nus.Puis, c’est tout le buffet qui s’est trouvé dégagé à l’intérieur offrant des vues que l’on n’est pas prêt de revoir.

Ensuite, la console s’est elle-même trouvé vidée et la mécanique a été transportée dans les ateliers TOUSSAINT.

Puis après plusieurs mois, tout a repris sa place.

Pour finir, une mise en lumière a permis de mettre en valeur tous les aspects visuels remarquables de l’instrument (anges, fresques et tourelles).

Pendant tout ce temps, une classe de l’école primaire Blanche de Castille de Nantes a suivi sur plusieurs mois cette épopée. Les élèves ont découvert l’orgue avant démontage, puis ils ont suivi les réparations dans l’atelier du facteur d’orgue et ont ponctué la fin des travaux par un petit concert flûtes et orgue.

7.5.1.4 – 150 ans de l’orgue

150 ans de l’orgue

27 décembre 1863 – 27 décembre 2013

Des manifestations musicales sont prévues au cours du deuxième semestre 2013 :

 17 octobre 2013 – Conférence-récital sur Louis DEBIERRE
 30 novembre et 1er décembre 2013 – Concertos pour orgue de HAENDEL et sonates d’église de MOZART
 8 décembre 2013 de 14h à 20h – Portes Ouvertes de l’orgue pour une découverte en grandeur nature (démonstrations, visites extérieure et intérieure – accessible gratuitement à tous).

— AVIS DE RECHERCHE —

Une exposition sur l’orgue au fil du temps est prévue. Pour cette raison, l’association est en recherche de photos ou cartes postales de l’orgue et de l’église, que ce soit à l’occasion de célébrations que vous auriez vécues ou de souvenirs échangés.

Si vous pouvez nous aider dans cette collecte, nous vous invitons à venir en parler à l’organiste après chaque messe afin de nouer un premier contact. Vous pouvez aussi laisser vos coordonnées au presbytère ou par mail pour que nous puissions vous recontacter.

— DVD du concert du 1er décembre —

Un DVD a été édité en souvenir des 150 ans de l’orgue Louis DEBIERRE à l’occasion du concert pour les plus démunis le dimanche 1/12/2013. Si vous êtes intéressés, vous pouvez l’acquérir au prix de 20 € en remplissant le bon de commande à votre disposition dans l’église ou au presbytère et en le déposant avec votre chèque au presbytère avant le 30/06/2014. Vous serez prévenus des dates et modalités de remise du DVD ultérieurement.

En voici le contenu :

7.5.1.5 – Concert orgue et flûte traversière

Concert orgue et flûte traversière

 

Frédéric LABARRE à l’orgue et Emilie BONNEFILLE à la flûte traversière ont interprété des œuvres de Maurice Ravel le samedi 1er décembre 2012 à 20h30.

Programme

  • Prélude
  • Sonatine (extraits)
  • Modéré
  • Mouvement de menuet
  • Trois chansons (extraits)
  • Trois beaux oiseaux de Paradis
  • Ronde
  • Menuet sur le nom de Haydn
  • Le tombeau de Couperin (extraits)
  • Prélude
  • Menuet
  • Berceuse, sur le nom de Gabriel Fauré
  • Ma mère l’Oye
  • Pavane de la Belle au Bois dormant
  • Les Entretiens de la Belle et la Bête
  • Petit Poucet
  • Laideronnette, Impératrice des Pagodes
  • Apothéose : Le Jardin Féérique

—==0==—

7.5.1.6 – Concert

Concertos pour orgue de HAENDEL et sonates d’église de MOZART

 

Les 30 novembre à 21h et 1er décembre à 18h, à l’occasion des 150 ans de l’orgue, l’ensemble STRADIVARIA et Michel BOURCIER, titulaire des grandes orgues de la cathédrale de Nantes, ont interprété des Concertos pour orgue de Georg Friedrich HAENDEL et des sonates d’église de Wolfgang Amadeus MOZART.

Entrée payante.

7.5.1.7 – Concert

Conférence-récital sur Louis DEBIERRE

 

Pierre-Yannick LEGAL, Maître de conférences à l’université de Nantes, et Henri-Franck BEAUPERIN, titulaire des Grandes Orgues de la cathédrale d’Angers, donneront une conférence-récital le 17 octobre 2013 à 20h30.

Face au premier orgue de Louis DEBIERRE, Pierre-Yannick LEGAL, notamment auteur de l’ouvrage « L’orgue à l’épreuve de l’industrie, la manufacture Debierre », interviendra entre chacune des œuvres interprétées par Henri-Franck BEAUPERIN pour les commenter et en établir le lien avec l’orgue de Notre-Dame de Toutes-Joies et la personnalité de Louis Debierre.

Retour page principale

7.5.1.8 – Concert

Concert orgue et flûte traversière

Frédéric LABARRE à l’orgue et Emilie BLANCHARD à la flûte traversière ont interprété des œuvres de musique française (Jehan ALAIN, Claude DEBUSSY…) le samedi 19 novembre 2011 à 20h30.

Programme

  • Jehan Alain (1911-1940)
  • Litanies
  • Vocalise dorienne – Ave Maria ( transcription)
  • Aria (version pour flûte et orgue)
  • Romance (pour piano – transcription)
  • Claude Debussy (1862-1918)
  • Extraits des Epigraphes antiques (pour piano 4 mains – transcription)
  • Pour invoquer Pan
  • Pour un tombeau sans nom
  • Pour la danseuse aux crotales
  • Pour que la nuit soit propice
  • Claude Debussy
  • Syrinx
  • Jehan Alain
  • Le jardin suspendu
  • Invention (pour flûte, hautbois, et clarinette – transcription)
  • Trois mouvements
  • Berceuse sur deux notes qui cornent(pour orgue – transcription)

—==0==—

7.5.1.9 – Concert

Organistes du 20e siècle

Henri-Franck BEAUPERIN, organiste titulaire du grand orgue de la cathédrale d’Angers a interprété des œuvres  de ALAIN, DUPRE, LANGLAIS et DURUFLE suivie d’une improvisation sur un thème donné le jeudi 26 avril 2012 à 20h30.

Programme

  • Jehan Alain (1911-1940)
  • Deux danses à Agni Yavishta
  • Marcel Dupré (1886-1971)
  • Variations sur un Noël
  • Jean Langlais (1907-1991)
  • Chant de Paix
  • Chant héroïque
  • Maurice Duruflé (1902-1986)
  • Prélude et Fugue sur le nom d’Alain
  • Improvisation
  • Sur un texte de Julien Gracq « Au Château d’Argol » (La Chapelle des Abymes)

7.5.1.10 –Concert de Noël – Orgue et chant

Dimanche 12 décembre, à 16h, les Petits Chanteurs et l’Ensemble Vocal du Val de Chézine vous proposent un concert au profit de l’association Habitat et Humanisme.

Au programme : Bach, Fauré, Kodaly … ainsi que des Noëls traditionnels.

Participation libre

Retour à la page principale 

 

7.5.1.11 –  Récital J.S. BACH

Deux ans après l’inauguration, Henri-Franck BEAUPERIN revient avec un récital consacré à Jean-Sébastien BACH.

Programme

  • Fantaisie et Fugue en ut mineur BWV 537
  • Choral « Wir glauben all’ an einen Gott » BWV 740
  • Canzone en ré mineur BWV 588
  • Prélude et Fugue en la mineur BWV 526
  • Sonate en trio n°2 en ut mineur BWV 526
  • I Vivace
  • II Largo
  • III Allegro
  • Toccata et fugue en ré mineur, « dorienne » BWV 538

—==0==—

7.5.1.12 – Concert d’inauguration

Après un an de travaux, Henri-Franck BEAUPERIN vient inaugurer l’orgue avec un programme utilisant tous ses timbres.

Dans son discours donné lors de l’inauguration, M. Denis Pédron, président de l’association Les amis de l’orgue de Notre-Dame de Toutes-Joies en a retracé l’histoire.

Programme

  • Juan Cabanilles (1644-1712)
  • Batalla Imperial
  • Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
  • Concerto n°5
  • Johann Sebastian Bach (1685-1750)
  • Passacaille et fugue
  • Robert Schumann (1810-1856)
  • Quatre Esquisses
  • César Franck (1822-1890)
  • 3ème Choral
  • Improvisation
  • Jehan Alain (1911-1940)
  • Litanies

7.5.1.13 – Louis DEBIERRE

Louis DEBIERRE, facteur d’orgue, est né à Nantes le 18 juillet 1842. A 12 ans, il rentre chez son père menuisier ébéniste. Il fréquente assidûment l’œuvre de Toutes-Joies fondée en 1845 par le Père PEIGNE. A 17 ans, il monte à Paris sur les recommandations du Père PEIGNE où il rencontre le directeur du cercle Montparnasse qui lui procure un emploi chez un facteur d’orgue.

Le Père PEIGNE lui commande alors un orgue pour sa chapelle. Louis DEBIERRE loue un atelier rue Urvoy de St Bedan à Nantes et réalise l’instrument de Toutes-Joies en 18 mois avec l’aide de deux ouvriers. Ce coup d’essai révèle un coup de maître : réception de l’instrument en décembre 1863 et inauguration par le titulaire des grandes orgues de St Sulpice de Paris, Georges SCHIMDT qui dispense, à cette occasion, force éloges à son propos.

La manufacture Louis DEBIERRE s’implantera à Nantes non loin de l’église St Clément et va prospérer jusqu’en 1919 avec plus de 250 orgues à son actif. Elle sera la seconde manufacture d’orgue de France après celle du célèbre facteur parisien Aristide CAVAILLE-COLL.

Louis DEBIERRE fut aussi un concepteur génial, il est le premier à mettre au point la traction électrique de façon fiable (1885) et il inventa le tuyau polyphone pouvant donner jusqu’à trois notes différentes. Cette création originale permit la création du « Polyphone », petit orgue portatif répandu partout dans le monde.

Louis DEBIERRE mourut le 7 juin 1920 à 78 ans.

7.5.1.14 – Journées du patrimoine 2015

Cette année, les journées du patrimoine ont pour thème « Le patrimoine du XXIème siècle, une histoire d’avenir ».

Au programme autour de l’orgue :

 brève présentation historique de l’instrument
 visite de l’intérieur de l’orgue, démonstration et improvisations musicales
 exposition de la maquette de l’orgue au 1/10e commencée à l’occasion des 150 ans de l’orgue

Cycles de 1 heure environ.

Rendez-vous :
 Samedi de 20h à 2h du matin.
 Dimanche de 14h à 20h.

Plus d’information sur Journées du patrimoine et la ville de Nantes.

Retour page principale

 

7.5.1.15 –Association des amis de l’orgue
                                                              de Notre-Dame de Toutes-Joies

L’association s’attache à promouvoir la musique autour de l’orgue en le rendant accessible au plus grand nombre par l’organisation de concerts ou la participation aux journées du patrimoine par exemple.

Quelques réunions par an sont proposées pour apporter de nouvelles idées, informer des travaux à effectuer, etc.

Si vous aussi vous aimez la musique et l’orgue en particulier, n’hésitez pas à nous rejoindre.

A savoir : les organistes Emmanuel BONNET et Frédéric LABARRE se feront un plaisir de vous accueillir à la fin d’une célébration par exemple : l’orgue est accessible dans le choeur de l’église, n’hésitez pas !

 Composition de l’association

  • Président : Denis PEDRON
  • Vice-présidente : Renée PERRET
  • Trésorier : Alain AUGEREAU
  • Secrétaire : Emmanuel BONNET

 

7.5.1.16 –Orgues et vitraux

Le samedi 14 mars 2015 à 20h30 dans l’église Notre Dame de Toutes Joies, il y aura une présentation des vitraux de la nef de N.D. de Toutes-Joies avec commentaires historiques du  Père  Gaby  Allain  et  improvisation  à  l’orgue  de  M.  Denis  Pédron (président  de l’Association   des   Amis   de   l’Orgue   de   N.D.   de   Toutes   Joies)   pour   accompagner musicalement les évènements retracés par les vitraux.
Puis, les concepteurs de la maquette de l’instrument évoqueront leur chef-d’œuvre.
 –  Entrée libre  –

Retour page principale

Présentation de l’instrument

Premier orgue de Louis DEBIERRE, cet orgue de transition est unique dans la région, il fait le lien entre BACH et César FRANCK et sa traction mécanique lui confère ce redoutable pouvoir de lier au plus près la tension mentale de l’organiste et la soupape, l’esprit et le souffle, l’art de l’interprétation et l’interprétation d’un art.

Le buffet de l’instrument traduit le style néo-gothique que le second empire va exploiter sans limite.

Son architecture de château-fort relève du genre médiéval redécouvert à cette époque. C’est aussi le symbole de la forteresse de Sion du Roi David et un hommage au château des Ducs de Bretagne (nombreuses hermines peintes le long des créneaux).

Reprenant les théories de facture instrumentale de l’architecte romain VITRUVE, Louis DEBIERRE érige un orgue d’un équilibre racé qui tend aussi vers la beauté en réunissant les muses de la peinture, de l’architecture, de la sculpture et de la musique.

Le buffet, de plain-pied, s’intègre avec élégance entre les deux piliers et concentre toute la subtilité et la puissance des jeux vers la voûte dont la résonnance, tempérée et affinée par les abat-sons des toits du buffet, déploie à merveille le chromatisme rutilant issu de la palette entière du spectre sonore. La réverbération accompagne le son dans l’édifice en le portant comme une main invisible mais toujours inspirée.

La conception aristotélicienne d’un tout parfait qui revêt l’apparence d’un temple voué à l’esprit et à la sensibilité est ici admirablement accompli par le jeune facteur qui dote la chapelle de Toutes-Joies d’un orgue monumental. En effet, ce n’est qu’en 1959 que la capacité sonore des lieux sera multipliée par quatre avec la construction de la grande nef. A l’époque, ce grand huit pieds en montre devait sonner avec véhémence et particulièrement sous les doigts du chanoine Marcel COURTONNE (élève de Louis VIERNE et titulaire de la cathédrale de Nantes) qui venait improviser ici régulièrement.

Les peintures sur bois qui ornent les plates-faces annoncent en germe les visages pré-raphaélites. Les anges songeurs où trop absorbés dans leur inspiration céleste pour dévisager les visiteurs, sont attribués au peintre Antoine MEURET dont plusieurs tableaux sont classés sur le département (l’église de Rougé en Loire-Atlantique recèle un Saint-Isidore entouré de ces mêmes anges).

Cet orgue, légèrement altéré lors du relevage de 1937, sort indemne de l’écoulement du temps et nous apparaît comme un miraculé au plus proche de son origine. C’est l’un des trois orgues de Nantes édifiés par Louis DEBIERRE classés Monuments Historiques (par arrêté ministériel du 23 décembre 1987).

Lorsque la lumière des fins de journées se prend dans la rose enflammée du vitrail située au-dessus des fines tours du buffet, on peut alors déchiffrer dans la fusion vivante des couleurs la signature du silence par où commence et se perd toute musique…

 

 

Retour page principale

Documents joints
Dépliant de présentation de l’orgue
PDF – 1.9 Mo

 

 

Conférence-récital sur Louis DEBIERRE

Pierre LEGAL, Maître de conférences à l’université de Nantes, et Michel BOURCIER, titulaire des Grandes Orgues de la cathédrale de Nantes, donneront une conférence-récital le 22 mai 2011 à 16h.

Face au premier orgue de Louis DEBIERRE, Pierre LEGAL, notamment auteur de l’ouvrage « L’orgue à l’épreuve de l’industrie, la manufacture Debierre », évoquera le parcours de Louis DEBIERRE. Son intervention sera entrecoupée de pièces d’orgue mettant en valeur le génie de ce facteur d’orgue nantais.

Programme

  • Johann Sebastian Bach (1685-1750)
  • Prélude et fugue en sol majeur BWV 541
  • Louis-Nicolas Clérambault (1676-1749)
    Extraits de la Suite du Deuxième ton :
  • Plein Jeu
  • Duo
  • Récit de Nazard
  • Caprice sur les Grands Jeux
  • Louis-Vierne (1870-1937)
    Quatre pièces extraites des Vingt-quatre pièces en style libre op. 31 :
  • Rêverie
  • Divertissement
  • Berceuse
  • Carillon
  • Eugène Gigout (1844-1925)
  • Um photosToccata

7.5.1.2 –  album photos

Album photos

travaux5

travaux4

travaux2

travaux3

travaux1

travaux6

travaux7

travaux8b

travaux9

Retour page principale

 

7.5.1.3 – Travaux de restauration 2007-2008

Travaux de restauration en 2007-2008

Les travaux, d’une durée de 9 mois, ont débuté en octobre 2007 avec le concours de la Ville de Nantes, Synergie SA (mécène), Société Générale (Mécène), la DRAC et la Commission supérieure des Monuments Historiques (5e section).

 

Un affichage extérieur installé par la ville de Nantes côté ancienne chapelle marque le début des travaux en cours.

C’est Nicolas TOUSSAINT qui a été retenu pour l’opération. L’ensemble des tuyaux a été démonté, nettoyé en atelier ou sur place.
Les sommiers ont été démontés remis en état ainsi que la console avec tout le système de traction mécanique.

Divers éléments visibles se devaient d’être réparés.

Les tuyaux ont été ôtés, d’abord ceux du Grand Orgue puis ceux du Récit. Les sommiers se sont retrouvés à nus.Puis, c’est tout le buffet qui s’est trouvé dégagé à l’intérieur offrant des vues que l’on n’est pas prêt de revoir.

Ensuite, la console s’est elle-même trouvé vidée et la mécanique a été transportée dans les ateliers TOUSSAINT.

Puis après plusieurs mois, tout a repris sa place.

Pour finir, une mise en lumière a permis de mettre en valeur tous les aspects visuels remarquables de l’instrument (anges, fresques et tourelles).

Pendant tout ce temps, une classe de l’école primaire Blanche de Castille de Nantes a suivi sur plusieurs mois cette épopée. Les élèves ont découvert l’orgue avant démontage, puis ils ont suivi les réparations dans l’atelier du facteur d’orgue et ont ponctué la fin des travaux par un petit concert flûtes et orgue.

7.5.1.4 – 150 ans de l’orgue

150 ans de l’orgue

27 décembre 1863 – 27 décembre 2013

Des manifestations musicales sont prévues au cours du deuxième semestre 2013 :

 17 octobre 2013 – Conférence-récital sur Louis DEBIERRE
 30 novembre et 1er décembre 2013 – Concertos pour orgue de HAENDEL et sonates d’église de MOZART
 8 décembre 2013 de 14h à 20h – Portes Ouvertes de l’orgue pour une découverte en grandeur nature (démonstrations, visites extérieure et intérieure – accessible gratuitement à tous).

— AVIS DE RECHERCHE —

Une exposition sur l’orgue au fil du temps est prévue. Pour cette raison, l’association est en recherche de photos ou cartes postales de l’orgue et de l’église, que ce soit à l’occasion de célébrations que vous auriez vécues ou de souvenirs échangés.

Si vous pouvez nous aider dans cette collecte, nous vous invitons à venir en parler à l’organiste après chaque messe afin de nouer un premier contact. Vous pouvez aussi laisser vos coordonnées au presbytère ou par mail pour que nous puissions vous recontacter.

— DVD du concert du 1er décembre —

Un DVD a été édité en souvenir des 150 ans de l’orgue Louis DEBIERRE à l’occasion du concert pour les plus démunis le dimanche 1/12/2013. Si vous êtes intéressés, vous pouvez l’acquérir au prix de 20 € en remplissant le bon de commande à votre disposition dans l’église ou au presbytère et en le déposant avec votre chèque au presbytère avant le 30/06/2014. Vous serez prévenus des dates et modalités de remise du DVD ultérieurement.

En voici le contenu :

7.5.1.5 – Concert orgue et flûte traversière

Concert orgue et flûte traversière

 

Frédéric LABARRE à l’orgue et Emilie BONNEFILLE à la flûte traversière ont interprété des œuvres de Maurice Ravel le samedi 1er décembre 2012 à 20h30.

Programme

  • Prélude
  • Sonatine (extraits)
  • Modéré
  • Mouvement de menuet
  • Trois chansons (extraits)
  • Trois beaux oiseaux de Paradis
  • Ronde
  • Menuet sur le nom de Haydn
  • Le tombeau de Couperin (extraits)
  • Prélude
  • Menuet
  • Berceuse, sur le nom de Gabriel Fauré
  • Ma mère l’Oye
  • Pavane de la Belle au Bois dormant
  • Les Entretiens de la Belle et la Bête
  • Petit Poucet
  • Laideronnette, Impératrice des Pagodes
  • Apothéose : Le Jardin Féérique

—==0==—

7.5.1.6 – Concert

Concertos pour orgue de HAENDEL et sonates d’église de MOZART

 

Les 30 novembre à 21h et 1er décembre à 18h, à l’occasion des 150 ans de l’orgue, l’ensemble STRADIVARIA et Michel BOURCIER, titulaire des grandes orgues de la cathédrale de Nantes, ont interprété des Concertos pour orgue de Georg Friedrich HAENDEL et des sonates d’église de Wolfgang Amadeus MOZART.

Entrée payante.

7.5.1.7 – Concert

Conférence-récital sur Louis DEBIERRE

 

Pierre-Yannick LEGAL, Maître de conférences à l’université de Nantes, et Henri-Franck BEAUPERIN, titulaire des Grandes Orgues de la cathédrale d’Angers, donneront une conférence-récital le 17 octobre 2013 à 20h30.

Face au premier orgue de Louis DEBIERRE, Pierre-Yannick LEGAL, notamment auteur de l’ouvrage « L’orgue à l’épreuve de l’industrie, la manufacture Debierre », interviendra entre chacune des œuvres interprétées par Henri-Franck BEAUPERIN pour les commenter et en établir le lien avec l’orgue de Notre-Dame de Toutes-Joies et la personnalité de Louis Debierre.

Retour page principale

7.5.1.8 – Concert

Concert orgue et flûte traversière

Frédéric LABARRE à l’orgue et Emilie BLANCHARD à la flûte traversière ont interprété des œuvres de musique française (Jehan ALAIN, Claude DEBUSSY…) le samedi 19 novembre 2011 à 20h30.

Programme

  • Jehan Alain (1911-1940)
  • Litanies
  • Vocalise dorienne – Ave Maria ( transcription)
  • Aria (version pour flûte et orgue)
  • Romance (pour piano – transcription)
  • Claude Debussy (1862-1918)
  • Extraits des Epigraphes antiques (pour piano 4 mains – transcription)
  • Pour invoquer Pan
  • Pour un tombeau sans nom
  • Pour la danseuse aux crotales
  • Pour que la nuit soit propice
  • Claude Debussy
  • Syrinx
  • Jehan Alain
  • Le jardin suspendu
  • Invention (pour flûte, hautbois, et clarinette – transcription)
  • Trois mouvements
  • Berceuse sur deux notes qui cornent(pour orgue – transcription)

—==0==—

7.5.1.9 – Concert

Organistes du 20e siècle

Henri-Franck BEAUPERIN, organiste titulaire du grand orgue de la cathédrale d’Angers a interprété des œuvres  de ALAIN, DUPRE, LANGLAIS et DURUFLE suivie d’une improvisation sur un thème donné le jeudi 26 avril 2012 à 20h30.

Programme

  • Jehan Alain (1911-1940)
  • Deux danses à Agni Yavishta
  • Marcel Dupré (1886-1971)
  • Variations sur un Noël
  • Jean Langlais (1907-1991)
  • Chant de Paix
  • Chant héroïque
  • Maurice Duruflé (1902-1986)
  • Prélude et Fugue sur le nom d’Alain
  • Improvisation
  • Sur un texte de Julien Gracq « Au Château d’Argol » (La Chapelle des Abymes)

7.5.1.10 –Concert de Noël – Orgue et chant

Dimanche 12 décembre, à 16h, les Petits Chanteurs et l’Ensemble Vocal du Val de Chézine vous proposent un concert au profit de l’association Habitat et Humanisme.

Au programme : Bach, Fauré, Kodaly … ainsi que des Noëls traditionnels.

Participation libre

Retour à la page principale 

 

7.5.1.11 –  Récital J.S. BACH

Deux ans après l’inauguration, Henri-Franck BEAUPERIN revient avec un récital consacré à Jean-Sébastien BACH.

Programme

  • Fantaisie et Fugue en ut mineur BWV 537
  • Choral « Wir glauben all’ an einen Gott » BWV 740
  • Canzone en ré mineur BWV 588
  • Prélude et Fugue en la mineur BWV 526
  • Sonate en trio n°2 en ut mineur BWV 526
  • I Vivace
  • II Largo
  • III Allegro
  • Toccata et fugue en ré mineur, « dorienne » BWV 538

—==0==—

7.5.1.12 – Concert d’inauguration

Après un an de travaux, Henri-Franck BEAUPERIN vient inaugurer l’orgue avec un programme utilisant tous ses timbres.

Dans son discours donné lors de l’inauguration, M. Denis Pédron, président de l’association Les amis de l’orgue de Notre-Dame de Toutes-Joies en a retracé l’histoire.

Programme

  • Juan Cabanilles (1644-1712)
  • Batalla Imperial
  • Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
  • Concerto n°5
  • Johann Sebastian Bach (1685-1750)
  • Passacaille et fugue
  • Robert Schumann (1810-1856)
  • Quatre Esquisses
  • César Franck (1822-1890)
  • 3ème Choral
  • Improvisation
  • Jehan Alain (1911-1940)
  • Litanies

7.5.1.13 – Louis DEBIERRE

Louis DEBIERRE, facteur d’orgue, est né à Nantes le 18 juillet 1842. A 12 ans, il rentre chez son père menuisier ébéniste. Il fréquente assidûment l’œuvre de Toutes-Joies fondée en 1845 par le Père PEIGNE. A 17 ans, il monte à Paris sur les recommandations du Père PEIGNE où il rencontre le directeur du cercle Montparnasse qui lui procure un emploi chez un facteur d’orgue.

Le Père PEIGNE lui commande alors un orgue pour sa chapelle. Louis DEBIERRE loue un atelier rue Urvoy de St Bedan à Nantes et réalise l’instrument de Toutes-Joies en 18 mois avec l’aide de deux ouvriers. Ce coup d’essai révèle un coup de maître : réception de l’instrument en décembre 1863 et inauguration par le titulaire des grandes orgues de St Sulpice de Paris, Georges SCHIMDT qui dispense, à cette occasion, force éloges à son propos.

La manufacture Louis DEBIERRE s’implantera à Nantes non loin de l’église St Clément et va prospérer jusqu’en 1919 avec plus de 250 orgues à son actif. Elle sera la seconde manufacture d’orgue de France après celle du célèbre facteur parisien Aristide CAVAILLE-COLL.

Louis DEBIERRE fut aussi un concepteur génial, il est le premier à mettre au point la traction électrique de façon fiable (1885) et il inventa le tuyau polyphone pouvant donner jusqu’à trois notes différentes. Cette création originale permit la création du « Polyphone », petit orgue portatif répandu partout dans le monde.

Louis DEBIERRE mourut le 7 juin 1920 à 78 ans.

7.5.1.14 – Journées du patrimoine 2015

Cette année, les journées du patrimoine ont pour thème « Le patrimoine du XXIème siècle, une histoire d’avenir ».

Au programme autour de l’orgue :

 brève présentation historique de l’instrument
 visite de l’intérieur de l’orgue, démonstration et improvisations musicales
 exposition de la maquette de l’orgue au 1/10e commencée à l’occasion des 150 ans de l’orgue

Cycles de 1 heure environ.

Rendez-vous :
 Samedi de 20h à 2h du matin.
 Dimanche de 14h à 20h.

Plus d’information sur Journées du patrimoine et la ville de Nantes.

Retour page principale

 

7.5.1.15 –Association des amis de l’orgue
                                                              de Notre-Dame de Toutes-Joies

L’association s’attache à promouvoir la musique autour de l’orgue en le rendant accessible au plus grand nombre par l’organisation de concerts ou la participation aux journées du patrimoine par exemple.

Quelques réunions par an sont proposées pour apporter de nouvelles idées, informer des travaux à effectuer, etc.

Si vous aussi vous aimez la musique et l’orgue en particulier, n’hésitez pas à nous rejoindre.

A savoir : les organistes Emmanuel BONNET et Frédéric LABARRE se feront un plaisir de vous accueillir à la fin d’une célébration par exemple : l’orgue est accessible dans le choeur de l’église, n’hésitez pas !

 Composition de l’association

  • Président : Denis PEDRON
  • Vice-présidente : Renée PERRET
  • Trésorier : Alain AUGEREAU
  • Secrétaire : Emmanuel BONNET

 

7.5.1.16 –Orgues et vitraux

Le samedi 14 mars 2015 à 20h30 dans l’église Notre Dame de Toutes Joies, il y aura une présentation des vitraux de la nef de N.D. de Toutes-Joies avec commentaires historiques du  Père  Gaby  Allain  et  improvisation  à  l’orgue  de  M.  Denis  Pédron (président  de l’Association   des   Amis   de   l’Orgue   de   N.D.   de   Toutes   Joies)   pour   accompagner musicalement les évènements retracés par les vitraux.
Puis, les concepteurs de la maquette de l’instrument évoqueront leur chef-d’œuvre.
 –  Entrée libre  –

Retour page principale