Louis DEBIERRE

 

Louis DEBIERRE, facteur d’orgue, est né à Nantes le 18 juillet 1842. A 12 ans, il rentre chez son père menuisier ébéniste. Il fréquente assidûment l’œuvre de Toutes-Joies fondée en 1845 par le Père PEIGNE. A 17 ans, il monte à Paris sur les recommandations du Père PEIGNE où il rencontre le directeur du cercle Montparnasse qui lui procure un emploi chez un facteur d’orgue.

Le Père PEIGNE lui commande alors un orgue pour sa chapelle. Louis DEBIERRE loue un atelier rue Urvoy de St Bedan à Nantes et réalise l’instrument de Toutes-Joies en 18 mois avec l’aide de deux ouvriers. Ce coup d’essai révèle un coup de maître : réception de l’instrument en décembre 1863 et inauguration par le titulaire des grandes orgues de St Sulpice de Paris, Georges SCHIMDT qui dispense, à cette occasion, force éloges à son propos.

La manufacture Louis DEBIERRE s’implantera à Nantes non loin de l’église St Clément et va prospérer jusqu’en 1919 avec plus de 250 orgues à son actif. Elle sera la seconde manufacture d’orgue de France après celle du célèbre facteur parisien Aristide CAVAILLE-COLL.

Louis DEBIERRE fut aussi un concepteur génial, il est le premier à mettre au point la traction électrique de façon fiable (1885) et il inventa le tuyau polyphone pouvant donner jusqu’à trois notes différentes. Cette création originale permit la création du « Polyphone », petit orgue portatif répandu partout dans le monde.

Louis DEBIERRE mourut le 7 juin 1920 à 78 ans.

Retour page principale