Participer à l’animation des célébrations

Si  vous souhaitez participer à l’une des possibilités présentées ci-dessous, c’est tout simple : il suffit de cliquer sur Pour servir les célébrations paroissiales, d’imprimer le document que vous trouverez, de le remplir et de le transmettre à l’un des deux presbytères de la paroisse. On vous contactera.

P1030910P1030911Il est bon aussi de réfléchir au sens profond de nos célébrations. Mgr Bernard Charrier a donné un enseignement sur cette question le lundi 28 septembre aux divers acteurs de liturgie de notre paroisse.

Cliquer ici pour bénéficier de son intervention sur l’art de célébrer. 

 

Comme servant d’autel

Des enfants et des jeunes souhaitent participer activement à la célébration de l’Eucharistie en tant que servants d’autel, assurant un certain nombre de services dans le chœur et au sein de l’assemblée.

C’est une excellente idée. Pour rejoindre un groupe de servants d’autel, il est cependant nécessaire de connaître le sens et le déroulement de la messe. En préparant la première de leurs communions, les enfants découvrent la messe. Aussi le premier critère pour devenir servant d’autel est-il d’avoir commencé à communier, après une bonne préparation en paroisse.

Prière du servant d’autel

Quand un enfant est prêt et disponible, il convient alors de prendre contact avec une personne responsable des servants d’autel sur une communauté paroissiale.

Sur notre paroisse, s’adresser à
* Jean-Philippe et Guillemette BLOTTIERE pour l’église Sainte Thérèse : tél. 02 40 16 27 78 – jphetg.blottiere@orange.fr
* M. Philippe PAGET pour l’église Notre Dame de Toutes Joies : tél. 02 40 47 18 48 – Courriel.

Cliquer sur l’image0 (153)

pour voir le diaporama de la sortie des servants d’autel au Puy du Fou le 29 septembre 2014.

Sur le diocèse de Nantes, il est proposé à tous les servants d’autel des temps forts de réflexion et prière, et parfois la participation à un pèlerinage, à Lourdes ou ailleurs.

comme membre d’une équipe liturgique

Sur notre paroisse, il existe une douzaine d’équipes liturgiques. La mission de ces équipes est de préparer le « conducteur » pour chaque dimanche ou grande fête hors dimanche. (Noël, l’Ascension, Assomption, Toussaint). Cela représente en principe une soixantaine de conducteurs à prévoir. 60/12 = 5. Chaque équipe aura donc environ 5 messes à préparer au cours de l’année. Ce n’est pas très lourd.

Dans le conducteur (sur un conducteur guide fourni), l’équipe note les chants, un guide pour inviter à bien accueillir les lectures, les intentions de la prière universelle, les oraisons du prêtre qui concluent l’accueil, l’offertoire et la communion, ainsi que diverses indications concernant des gestes liturgiques.

Avant de noter tout cela, l’équipe
– se rappelle ce qui va marquer le dimanche ou la fête (temps liturgique, événements marquants du monde, de l’Église dans ce monde, du diocèse, de la paroisse),
– puis prend le temps de découvrir les 4 lectures (1ère tirée de l’Ancien Testament – psaume – 2ème tirée du Nouveau Testament hors évangiles, puis l’évangile), l’évangile donnant habituellement la clé de lecture de tout l’ensemble. Partage important qui prend du temps et nourrit notre foi.

Alors on peut rédiger et noter :
– une toute petite phrase d’introduction aux lectures ; c’est le prêtre présidant l’Eucharistie qui la dira.
– les intentions de la prière universelle, avec refrain (ou orgue, ou silence) de participation de l’assemblée, puis introduction et conclusion du prêtre.
– les oraisons que dira le prêtre pour conclure l’accueil, l’offertoire et la communion.
– les chants : une commission paroissiale ayant déjà retenu la plupart des chants (entrée, kyrie, gloria,alléluia, sanctus, anamnèse, agnus, communion, chant final) , il reste à choisir les couplets pour les chants d’entrée, de communion et de fin, ainsi que le chant du psaume (en s’aidant des revues « Les cahiers Prions en Église » [remplacent ‘Signes d’aujourd’hui’], ‘Fiches dominicales’ et ‘Prions en Église’).
– enfin il est bon de noter des indications qui aideront le prêtre dans son mot d’accueil, dans l’homélie et dans le choix de la préface et de la prière Eucharistique.

Plusieurs équipes ont besoin de renouvellement. Les personnes qui accepteraient d’y participer
– une rencontre de préparation habituellement pour chaque conducteur, le plus souvent en
soirée à 20h30, dans un presbytère ou l’habitation de l’un des membres –
sont invitées à se faire connaître dans l’un des deux presbytères. (voir indications données au début de cette rubrique).

comme lecteur

Les lecteurs ont mission de proclamer la Parole de Dieu (première et seconde lectures) ainsi que de porter à Dieu les intentions de prière de la communauté rassemblée, lors de la prière universelle.

Cette mission nécessite une préparation personnelle : lire personnellement les textes et les comprendre. On ne peut proclamer intelligemment un texte en public, au micro devant un large auditoire, sans une vraie préparation. Lire au micro dans une église nécessite aussi des répétitions.

C’est pourquoi chaque communauté confie la proclamation de la Parole de Dieu à des personnes déjà connues pour leurs compétences de lecteurs ou lectrices. Ces compétences ne sont pas innées, et beaucoup de personnes, femmes et hommes, jeunes, peuvent les acquérir. Il suffit de ne pas improviser. Il en va du respect, et de la Parole de Dieu, et de ceux à qui viennent l’entendre.

Pour éviter des improvisations, chaque communauté établit un calendrier des lecteurs. Si vous souhaitez y participer, n’hésitez pas à vous faire connaître.

Contacts :

comme animateur de chant

La mission d’un animateur de chant, homme ou femme, est d’aider l’assemblée, et la chorale si elle est présente, à bien chanter sa foi. Cela nécessite qu’il sache lui-même chanter, même s’il n’est pas nécessaire qu’il chante tout le temps au micro : la chorale seule, ou l’assemblée seule, c’est très beau. L’animateur guide avec ses gestes et les mouvements de sa bouche. Souvent, quand il n’y a ni chorale ni groupe de solistes, il est amené à chanter seul, au micro alors, pour alterner avec la foule.

Nous avons la chance d’avoir, dans nos deux communautés, des femmes et des hommes qui assurent bien ce service. Pas assez cependant, surtout à Ste Thérèse tout au long de l’année, et pendant les vacances à N.D. de Toutes Joies.

Il existe peut-être, dans nos assemblées, des personnes qui pourraient venir renforcer nos équipes d’animateurs. Qu’ils ou elles soient remerciés de se faire connaître, en allant tout simplement se signaler à l’un des animateurs en exercice.

Un site qui permet d’apprendre des chants

Pour enrichir notre répertoire de chants :
– C’est toi qui nous appelles, Seigneur Jésus (cliquer ci-dessous sur la flèche)

 

au sein de la chorale

Une chorale paroissiale existe, Elle participe à l’animation de nos deux assemblées, sous la responsabilité de M. Bernard LE ROY et de M. Marc ROBERT qui le relaie de temps à autre.

Chaque jeudi soir, la chorale se réunit à 20h, en salle Larose, à Ste Thérèse, pour apprendre ou répéter des chants. Elle commence toujours par une répétition des chants retenus pour le dimanche suivant ; les animateurs qui assureront le service du dimanche suivant sont bien sûr les bienvenus pour cette période de répétition.

La chorale paroissiale nous donne aussi la joie de présenter parfois des concerts ; récemment un concert dédié à la Vierge Marie. Le répertoire de cette chorale ne se limite donc pas à celui des assemblées du dimanche ou des jours de fête.

Cette chorale se fera un plaisir de vous accueillir si vous  avez envie, vous aussi, de chanter en chœur, de chanter votre foi.

Contacts :
Bernard LE ROY- 02 28 07 06 94 – mobleroy@orange.fr
Marc ROBERT – marc.robert68@sfr.fr

Cet ensemble accueille avec plaisir de nouveaux choristes (toutes voix).

comme instrumentiste

 Chacune de nos deux églises est dotée d’un très bel orgue, et les trois organistes de la paroisse savent se relayer pour que, dans toutes nos célébrations, du dimanche, de mariage et de sépulture, l’un d’eux soit présent. Qu’ils en soient remerciés.

Nous bénéficions aussi parfois de la présence du groupe appelé « les gratteux de Jean-Paul II » : des jeunes qui jouent d’un instrument, d’autres qui chantent, et quelques adultes musiciens également. Les jeunes qui souhaiteraient les rejoindre seront les bienvenus.

Nous avons aussi parfois la joie, surtout lors de grandes fêtes (Noël, Pâques) de bénéficier de musiciens qui s’adjoignent à l’organiste avec leur instrument de musique personnel. Évidemment cela nécessite quelques contacts préalables avec l’organiste. Bonheur de jouer ensemble, pour la joie de l’assemblée et la louange de Dieu !

comme sacristain

Avant chaque célébration, il y a beaucoup à préparer dans le chœur d’une église. Et beaucoup à ranger après la célébration. C’est la mission des sacristains d’y veiller, d’y consacrer du temps avant et après les offices. Mission humble mais ô combien utile pour les prêtres.

Des hommes et des femmes remplissent cette mission pour la plupart des célébrations du dimanche. Ils auraient besoin, eux aussi, de renforts.

Pour les célébrations de sépulture, la tâche de sacristain est généralement assurée par  les  personnes qui ont préparé la sépulture avec la famille du défunt.

Pour les mariages et les baptêmes, il revient souvent au prêtre ou au diacre qui assurera la célébration de tout prévoir avant et de tout ranger après… Peut-être certaines personnes pourraient-elles leur venir en aide ?

Dans certaines églises de campagne, surtout là où il n’y a pas de prêtre résident, on voit des binômes de sacristains, souvent des retraités, qui assurent tous les services de sacristie tout au long d’une semaine, parfois une semaine sur trois ou quatre. Pour 4 binômes, cela nécessite 8 personnes. Serait-ce possible dans nos deux communautés ? Encore des appels ! N’hésitez pas à vous signaler dans l’un des deux presbytères. (voir Joindre_un_presbytère ).